Certains survolent le Mont-Blanc en parapente grâce à la canicule pour chercher l'exploit et la fraicheur !!!

Pour nous c'est de marcher sur le goudron à 35 degrés et rejoindre le téléphérique...

Être aux petits oiseaux c'est pas le cas en ce moment avec cette chaleur étouffante...

Sous les arbres qui mènent à la table d'orientation la souffrance s’atténue...

Un vent dans tout les sens pour effectuer le décollage c'est pas facile en mini-voile...

En l'air c'est pas plus agréable que cela mais la sortie en valait la peine !!!

Un épisode caniculaire à ne pas oublier...

Cliquez sur la photo pour l'agrandir !!!